Acheter l'eau d'Hépar

Une eau
minérale
100% naturelle

Eau minérale naturelle

1OO% naturelle

Savez-vous ce qu’on appelle une “eau minérale naturelle” ?
Sous ce terme précis, se cache un trésor inestimable : une eau d’excellente qualité, issue d’un environnement préservé. Imaginez : au cœur du bassin vosgien, le chemin de l’eau Hépar® est long avant de venir vous apporter ses bienfaits en bouteille ... Il lui faut des années pour se préparer ! Née de la pluie et de la neige, son eau se purifie et s’enrichit lentement, en s’écoulant à travers les multiples couches géologiques qui composent le sous-sol. Et c’est au cours de ce long contact privilégié avec les roches souterraines que l’eau Hépar® acquiert sa minéralisation unique. Le plus beau ? Rien n’est ajouté, rien n’est pollué. Tout est là, sans y toucher ! L’eau Hépar® est d’ailleurs embouteillée à la source, sans qu’aucune intervention humaine ne vienne perturber sa qualité.

...Et riche en minéraux

Être libellée “eau minérale naturelle”, c’est une affaire sérieuse !
Pour le mériter, cette eau doit impérativement cocher
les “précieuses” cases suivantes :

  1. Être d’origine souterraine.
  2. Ne subir aucun traitement chimique.
  3. Passer haut la main des contrôles quotidiens, à la source et à l’embouteillage.
  4. Respecter des critères de qualité microbiologique extrêmement stricts.
  5. Avoir une composition minérale qui ne varie pas dans le temps.
  6. Recevoir l’approbation de l’Académie de Médecine… et ce n’est pas rien ! Dans le cas de Hépar®, ce n’est pas seulement sa richesse exceptionnelle et constante en minéraux qui la distingue, mais aussi son effet sur le transit.

Un trésor à protéger

Une eau pure et bien minéralisée, c’est sans conteste un sacré cadeau de la Nature. Et aujourd’hui plus que jamais, nous nous devons de protéger ces richesses naturelles.

C’est pour cette raison qu’Hépar® s’investit depuis plus de 20 ans dans le programme Agrivair, aux mesures très concrètes, en partenariat avec divers acteurs territoriaux. Agriculture respectueuse de l’environnement, maintien d’un revenu agricole élevé, préservation de l’eau de toute pollution, rotation des cultures (pour garantir la reconstitution des terrains en sels minéraux), mais aussi interdiction des produits phytosanitaires, production de compost ou rééquilibrage de l’alimentation du bétail, tout s’articule autour d’une idée fondamentale : une eau saine commence par une terre saine !

Le résultat est là.